Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 18:45

 

bardot_reference.jpgTirant tête hors du trou, qu’entends-je ? Alors comme ça il  se murmure que l’élection serait jouée, en un seul tour au final, celui des sondages auxquels le fieffé Copé avoue « ne rien comprendre », quand ça l’arrange. C’est pourtant simple : en ce qui concerne la Sarkozie c’est fichu pour cette fois. C’est l’alternance, la belle, la si délicate alternance, celle qui coûte peau de balle et dont le but ultime est de tout changer pour que tout, toujours, continue. Ils ne s’y trompent pas, les transfugés de toute obédience, les Amara et autres Lepage et Begag, transhumants de gauche à droite et retour, selon le vent, léchant avidement la main de celui qu’ils espèrent être leur futur maître. Aussi, de partout affluent les soutiens, on se battrait presque pour un morceau de demi-dépêche dans le journal affirmant qu’on est du côté de celui qui va gagner. La litanie des ralliements le disputant à celle des reniements sans fard, c’est à qui volera le premier au secours du futur vainqueur, à qui exécutera la plus fine révérence, maintenant que se profile cette France au François.

     D’aucunes, cependant, craignent encore la bascule, et en kamikazes assumées soutiennent contre vents et de mauvais gré leur champion à la petite semelle. Françoise Hardy a prévenu : si Hollande gagne l’élection elle « quittera la France », puisqu’elle risquerait alors de « se retrouver à la rue », du fait de l’ISF. Moi qui pensais Dutronc (pas le fils écervelé, avide de dollars, pas Thomas, non, cet imbécile, pas son fils non non, mais Jacques), moi qui le pensais donc intelligent, subtile, force m’est de reconnaître que le fait d’avoir supporté, en son entourage, une telle dinde et durant de si longues années prouve, s’il en est, les limites de sa perspicacité.

     Il y a pire, il y a toujours pire, il y a toujours : Brigitte Bardot. Toujours pas crevée la vieille peau, elle confesse son « dégoût pour ce type », en parlant de Sarkozy, qu’elle a soutenu mais qu’elle accuse désormais d’être responsable de l’augmentation de la production de viande hallal, quelle horreur! Bardot, islamophobe notoire et déjà condamnée quatre fois pour incitation à la haine raciale, voit bien sûr en Le Pen « une sauveuse, seul recours pour nous sortir du b….. » Du quoi ? Du bêtisier ?

      Au sein de ce bordel ambiant de fin de campagne (et de fin de règne), surnage quelques esprits point trop encore embrumés : moi, j’aime bien Georges Moustaki. C’est un branleur de première, une belle âme, en somme. Il y a peu, Georges Moustaki déclarait être « heureux de voir que les Grecs sont très combatifs, très politisés », et, après avoir rappelé qu’«Europe est un mot grec, qui signifie « celle qui voit bien », il disait espérer que « la Grèce va foutre le bordel. » Nous verrons, Georges, nous verrons. Surtout lorsqu’il y aura, en Europe, quelque chose comme 10 ou 12 Grèce.

     Au sein de ce bordel de fin de règne (et donc, de fin de campagne), la Grèce n’est pas, loin s’en faut, le seul pays sur lequel nos officiels medias ont décidé de faire l’impasse. Un exemple, au hasard : l’Islande. Silence radio, depuis des mois, au sujet de cette île et de sa révolution. On comprendra pourquoi quand on saura que là-bas le peuple, non content d’avoir fait démissionner le gouvernement au complet, a refusé, par referendum, de payer les dettes contractées par des banques qui, par ailleurs, ont été illico renationalisées. Pour l’heure, une assemblée élue dans le même mouvement travaille au projet d’une nouvelle constitution. Une « constituante », donc. Une révolution, donc. Et pacifique, de surcroît. C’est donc possible, en 2012, et en Europe ? Bah oui mais chut, silence… Manquerait plus que ça se sache et que ça donne des idées aux peuples dormants, ronflants, sur leurs deux oreilles d’électeurs.

     Ici c’est la « révolution par les urnes » qu’on guette. Paraît que c’est pour dimanche. Vais-je passer la soirée à consoler le flux des copains mélenchonnisés et déçus de voir leur champion frôler avec peine les dix-onze pour cent ? Allez… On se repassera le clip de Victoire Passage, et on boira un coup en la mémoire d’Arthaud remontée sur son bateau, de Poutou-le-Clown et de ses cheveux, du Bayroud-d’honneur et de tous les disparus de la croisière-campagne s’amuse. On fêtera surtout le moment où cessera de nous être imposées leurs faces de cake sur les murs, en attendant le jour, joyeux, de l’après-second tour, et la disparition, pour cinq années effectives, de tous ces faux militants colleurs d’affiches puantes.

     En attendant, que celles et ceux qui hésitent encore trouvent ici cent raisons de ne pas se rendre aux urnes, dimanche. Bonne pêche à toutes et tous !


                                                                                              Frédo Ladrisse.                            

Partager cet article

Repost 0
Published by Quand l'autruche eternue... - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Quand L'autruche eternue
  • Quand L'autruche eternue
  • : "Hommes/femmes politiques, journalistes au petit pied, philosophes du dimanche ou stars à la ramasse: tous sèment des perles de bêtise, sans se douter que, dans l'ombre, l'autruche les note, les commente, s'en gausse, et recrache le tout sur ce blog."
  • Contact



Publication aléatoire,
inscris-toi à la newsletter pour être informé des
 nouvelles publications.

Rechercher

Vieux Trous

'autres qui font des trous

  
 

images-copie-43.jpg

LIEN-ZONA-YAROST.jpg

LIEN-FA-CLAAAAAASH.jpgLIEN-COLLECTIF-CONTRE-CULTURE.jpg

LIEN DIONYVERSITElien-maldoror.jpg

LIEN-EDITIONS-DU-ML.jpg

lien-Publico.jpg

lien-radio-libertaire.jpg

LIEN ML