Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 00:09

 

images-copie-25.jpgTirant tête hors du trou, qu’entends-je ? Les voix de nos Saigneurs, à l’assaut de nos poches de guenillards, de salopiots d’assistés et autres bénéficiaires, si l’on peut dire, du Rsa. Il s’agirait cette fois encore de nous mettre au boulot, nous, dégénérés profiteurs. Une exception, cependant : selon Marc-Philippe Daubresse, numéro deux de l’Ump — une façon de Poulidor, quoi—, « les cas les plus lourds seront exclus de la mesure. » Lourds, c’est-à-dire ? Et pèsent-ils tant ? Pas si sûr. Car c’est 150 000 foyers qui se verront, au final, condamnés au travail obligatoire, service oblige. Et le même Daubresse d’évoquer en un rauque final le mirifique « complément de revenu » que toucheront ces privilégiés, soit, pour 40 heures mensuelles, et puisque l’alloc’ de base baissera, 60 euros de plus, par mois.  Je laisse à vos calculettes le soin d’afficher le taux horaire relatif à cette aumône.

     Tout en cognant sur le lumpen —  caution crasse, électoraleuse, cousue de fil bleu marine —, Sarkozy rentame sa complainte à destination des pov’gens, et se présentait l’autre jour, devant les députés Ump, comme « le président du pouvoir d’achat. »  Elle serait presque drôle, celle-là. Le pas encore candidat s’est ensuite laissé aller à définir la stratégie du candidat qu’il est déjà. Faisant référence aux socialistes, à l’agressivité dont ils feraient soi-disant preuve à son égard: « je ne me laisserai pas entraîner dans un combat de rue. » Street fighter 2, ça le fait pas ? Dommage. Puis, plus étrange, ceci : « il ne faut pas prendre le vent dans la plaine, moi, j’attends la montagne. » Métaphore cycliste, qu’on nous dit, tourdefrancesque à souhait, signifiant qu’il se déclarera le plus tard possible, à la mode Mitterrand cuvée 88. Dans la catégorie des « il faut, y’a ka qu’on », il eut enfin cette fulgurance : « il faut avoir une parole rare, car la parole use. » Si c’est un bavasseur qui le dit...

     Sinon quoi, sous la dent ? Creuse, autruche, mais creuse donc !, quand bien même, en ces temps, le sable pue la pisse ou le sperme, selon. Strauss-Kahn, en sa cage dorée sur tranche (de lard ? dollars !), plaide not guilty comme convenu, tandis qu’en métropole ses amis suent, s’activent, tel Cambadélis : « Il est extrêmement triste, mais extrêmement combatif. Je souhaite qu’il puisse revenir », dit-il de l’ami Dominique. D’autres avancent avec, à la main, le chapelet des excuses aussi bidonnées qu’habituelles. Dominique souffrirait d’une pathologie relativement répandue, dite du « troussage de domestiques » (Jean-François Kahn, dans le texte). Gros porc malade, en somme. Vivement le prochain album.

     Mais laissons-là ces billevesées indignes d’un lecteur ou lectrice averti, tel celle ou celui parcourant, à l’instant, ces pages — la pommade, ma gueule, c’est gratuit, et sans augmentation du prix de l’abonnement —, revenons plutôt à la vraie vie, c’est-à-dire au Sida. Selon les conclusions du sommet international mené sous l’égide de l’ONU, 6 milliards de dollars permettraient d’éviter les 12 millions de nouvelles infections attendues d’ici 2015. Vous me direz, smicards que vous êtes : six milliards, c’est une somme. Certes. Sachez alors que le coût mensuel, oui j’ai bien dit mensuel,  de la guerre en Irak est de 4 milliards de dollars. Aussi ahurissant que puisse paraître ce rapprochement, il n’en reste pas moins tout à fait vérifié. Et j’en suis, comme vous, sur le cul.

     Sur le cul, d’autant plus que les conclusions onusiennes préconisent dans le même temps aux pays développés « d’arrêter de mettre en œuvre des stratégies visant à bloquer la production, l’exportation, le transit et l’importation de médicaments génériques. De nombreuses nouvelles infections pourraient être ainsi évitées.» Sur le cul, j’y suis : j’y reste.

      Il me faut du Brassens pour, un peu, me redresser : mercredi 8 juin, à Toulouse, 29 joyeux drilles l’ayant chanté à pleine voix furent conduits au poste par le Cruchot local. Les voilà convoqués au tribunal, de surcroît. On attend, avec impatience, de connaître l’intitulé du chef d’accusation.


                                                                                                 Frédo Ladrisse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Quand l'autruche eternue... - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Quand L'autruche eternue
  • Quand L'autruche eternue
  • : "Hommes/femmes politiques, journalistes au petit pied, philosophes du dimanche ou stars à la ramasse: tous sèment des perles de bêtise, sans se douter que, dans l'ombre, l'autruche les note, les commente, s'en gausse, et recrache le tout sur ce blog."
  • Contact



Publication aléatoire,
inscris-toi à la newsletter pour être informé des
 nouvelles publications.

Rechercher

Vieux Trous

'autres qui font des trous

  
 

images-copie-43.jpg

LIEN-ZONA-YAROST.jpg

LIEN-FA-CLAAAAAASH.jpgLIEN-COLLECTIF-CONTRE-CULTURE.jpg

LIEN DIONYVERSITElien-maldoror.jpg

LIEN-EDITIONS-DU-ML.jpg

lien-Publico.jpg

lien-radio-libertaire.jpg

LIEN ML