Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 15:38

images-copie-21.jpegTirant tête hors du trou, qu’entends-je ? Sale temps pour les comiques que celui où nos médiacrates s’usent à refondre les programmes, et les bien-nommées grilles de rentrée. Sur la sellette, Didier Porte, Stéphane Guillon, qui n’ont guère l’heur de plaire au guide suprême Kim-Il-Val, directeur de France Inter. Les deux clowns en ont, certes, rajoutés cette saison dans la provocation et les attaques, pas toujours drôles, mais enfin ils ne font que leur métier de bouffons, et plus ils le feront crassement plus ils seront en phase avec leur époque. Quoi qu’il en soit, les voilà tout près de la sortie, et les raisons de la hargne que leur porte Philippe Val sont, peut-être, à chercher ailleurs que dans la défense du bon goût et de l’humour gaulois. A grand renfort d’avertissement et de lettre recommandée, Monsieur le Directeur tient particulièrement dans son collimateur Didier Porte, ancienne plume du défunt Siné Hebdo. De là à y relever comme une relation de cause à effet, il y a un pas que personnellement je franchis volontiers. Il y a nettement plus inquiétant : c’est que Val, depuis quelques années, arpente dans l’allégresse les allées du pouvoir, ami de la première dame de France et de quelques caïds du Sarkozystan libéré. De telles accointances ont un prix. Aussi Val n’est-il pas totalement sourd (euphémisme) aux lamentations de certains, régulièrement étrillés par Porte. On examinera donc avec la plus grande attention de quelle très élégante façon le carlabruniste Philippe Val va se débarrasser de l’empêcheur de copiner en rond.


     Sale temps, oui, pour les comiques : dans une autre catégorie, Patrick Sébastien connait lui aussi, de ces déboires. L’indécrottable animateur s’était, très récemment, découvert une vocation de meneur politique. Aussi avait-il décidé de lancer son propre mouvement, un bidule très joliment intitulé Le Dard. Las ! Suivi par personne et lâché par tout le monde, raillé par pelletées sur le net et ailleurs, on apprend cette semaine que Sébastien renonce, se disant « épuisé par la connerie ambiante. » Le plus étrange est que personne ne vienne alors lui rappeler que ladite connerie, il contribue personnellement, et depuis de nombreuses années, à l’alimenter, à grande eau. Nul doute que le Dard manquera, dans le paysage glaiseux de la campagne présidentielle. Manquerait plus que Lalanne renonce lui aussi !


     Un qui ne renonce jamais, et c’est fort dommage, c’est Dieudonné le non-comique. Son dernier spectacle n’est qu’une avalanche d’injures raciales, d’antisémitisme même plus voilé, et de délires dignes du plus puant martyrologue. En ouverture, une parodie de discours nazi menace de déportation les spectateurs qui n’auraient pas éteint leur portable. Hilarant. Puis, après avoir confessé que le président iranien est « un guide » pour lui, il annonce s’être converti au judaïsme : « j’ai rejoint la religion du profit. » trop drôle. Enfin, lors de l’inévitable tirade en forme d’ode à son pote le révisionniste Faurisson, « l’Histoire, c’est pour les cons, c’est un nid à problèmes. » On comprend mieux pourquoi l’Histoire intéresse à ce point Dieudo.


     Etait-il copain avec cette autre grande figure de l’Histoire de la France Profonde qu’était le général Bigeard ? Nous l’ignorons, cependant on les imagine bien collaborer ensemble. Bigeard, ah, Bigeard… Il a cassé sa pipe, l’antique tortionnaire. A 94 balais. Comme quoi c’est bien les meilleurs qui partent les premiers. L’homme avait une drôle de manie : il collectionnait les plaques de rue portant son nom. En toute simplicité, quoi. Mais la haute opinion qu’il avait de sa personne n’empêchera pas de goûter, comme il faut, l’annonce de sa disparition. Eh non, il n’y a pas que des mauvaises nouvelles.


     Autre disparue de la semaine : Marie-George Buffet. Certes elle n’a pas encore, elle, rejoint le caveau, mais tout de même elle vient de quitter la tête du Pcf, ce qui n’est pas rien. Si ? Ah bon. Quoi qu’il en soit cela vous avait des allures d’enterrement de première, avec, parmi les présents au congrès, Mélenchon, Besancenot, Laguiller ou Martine Aubry. Ils l’ont, tous, applaudi longuement, comme au bon vieux temps du Kominterm, ce qui ne manqua pas de faire naître une larme à l’œil de l’ancienne secrétaire. « Pourrait partir d’ici une manifestation unitaire qui aurait une sacrée allure », s’est-elle alors émue. Oui, une allure de cortège funèbre.


     Adieu, donc, Bigeard et Buffet, adieu aussi, pour Tf1, la manne que devait représenter les retransmissions des matchs de l’équipe de France de foutbale. Les droits télévisuels, achetés la bagatelle de 120 millions d’euros, ne seront certainement pas comblés par les recettes publicitaires, vu l’élimination précoce des onze guignols en maillot bleu, culotte blanche et bas rouges (car, pour ceux qui ne le sauraient pas, les footballeurs portent des bas). Du coup, l’action boursière de la chaîne au temps-de-cerveau-disponible, ne cesse de chuter. On vous le disait, plus haut : y’a pas que des mauvaises nouvelles.


     Il y en a pourtant, au premier rang desquelles la dernière initiative de MAM, ci-devant garde des sceaux, à l’intention des détenus. Elle vient d’inaugurer, à Versailles, le deuxième centre de télé-appel en prison, employant une vingtaine de femmes au profit d’une société privée. L’initiative s’inscrit, bien sûr, « dans le cadre de la réinsertion », et dans la volonté de placer le travail en prison dans « des perspectives nouvelles, en prise avec la société moderne. » Le tout sur fond, bien entendu, d’encouragement aux « partenariats avec les entreprises. » Lesquelles entreprises se targuent alors de faire dans le social, on croit rêver mais c’est ainsi… On l’aura compris, la démarche vise, d’une part, à maintenir un haut degré d’exploitation des détenus (comme ni Smic, ni code du travail ne sont appliqués en prison), d’autre part à explorer de nouvelles et toute entrepreneuriales aubaines, le télémarketing étant une des plus prometteuses. La prochaine fois que vous engueulerez au téléphone un démarcheur, dites-vous bien que la personne vous appelle peut-être de derrière les miradors. Il est pas beau, le capitalisme moderne ?


     Le travail, tiens, parlons-en. La réforme des retraites est en marche et ce n’est pas la ballade syndicale de jeudi qui risque de changer la donne (même si le gouvernement, qui tablait benoîtement sur « l’effet coupe du monde » pour voir se dégonfler la mobilisation, se retrouve, sur ce plan, gros Jean comme devant. Merci Raymond !) Au chapitre des châtiments dont on espérait vaguement qu’ils nous seraient épargnés, figure en bonne place l’individualisation de la pénibilité, laquelle fera l’objet d’examens médicaux personnalisés. Traduction : il faudra prouver qu’on est déjà cassé par le boulot pour espérer pouvoir travailler quelques années de moins. Exit le différentiel entre l’espérance de vie chez l’ouvrier et celle du cadre, exit, pareillement les maladies professionnelles se déclarant après le départ en retraite. Appliquée au cas de l’amiante, cette nouvelle réglementation aurait laissé bosser jusqu’à ce que mort s’ensuive celles et ceux qui y furent exposés. Selon Eric Woerth, ministre du travail, serait bel et bien caduque « la liste des métiers réputés pénibles. » Retenez bien ce mot : réputés. Le mépris dans lequel nous tiennent les cadors et autres califes du sarkozystan libéral, ne saurait s’exprimer avec davantage de clarté.

 

                                                                                       Frédo Ladrisse

        

(en illustration, la couverture de l'excellent "putain d'usine", du copain Levaray. Editions l'Insomniaque)              

Partager cet article

Repost 0
Published by Quand l'autruche eternue... - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Quand L'autruche eternue
  • Quand L'autruche eternue
  • : "Hommes/femmes politiques, journalistes au petit pied, philosophes du dimanche ou stars à la ramasse: tous sèment des perles de bêtise, sans se douter que, dans l'ombre, l'autruche les note, les commente, s'en gausse, et recrache le tout sur ce blog."
  • Contact



Publication aléatoire,
inscris-toi à la newsletter pour être informé des
 nouvelles publications.

Rechercher

Vieux Trous

'autres qui font des trous

  
 

images-copie-43.jpg

LIEN-ZONA-YAROST.jpg

LIEN-FA-CLAAAAAASH.jpgLIEN-COLLECTIF-CONTRE-CULTURE.jpg

LIEN DIONYVERSITElien-maldoror.jpg

LIEN-EDITIONS-DU-ML.jpg

lien-Publico.jpg

lien-radio-libertaire.jpg

LIEN ML