Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 19:25

131127-SO-DM--137-.JPGTirant tête hors du trou, qu’entends-je ? Les râleries et railleries des habitués de ce blog, sevrés d’autruche depuis presque trois mois… La pause fut longue, la reprise est rude, comme l’aurait gloussé Raffarin. Cependant je signale aux aficionados (du moins ce qu’il en reste après ce trimestre de diète) que je possède en boutique, en librairie, pour être exact, un alibi des plus sérieux : le voilà enfin sur les tables, l’Autruche, le livre, la compil’ de dix ans de fadaises et billevesées ! (voir ici) Et ça m’a pris du temps, eh oui, de relire et sélectionner. Du coup j’étais parfois comment dire… gavé, en ai un peu perdu de vue l’actualité présente au profit des sotties anciennes. On voudra bien me le pardonner ?

L’actualité, ces derniers temps, fut essentiellement marquée en ce qui me concerne par l’expulsion du campement Rom de Saint-Ouen, survenu il y a quelques semaines. 800 personnes, adultes, enfants, jetés à la rue dans les frimas qui précèdent de peu l’hiver par une police républicaine ne s’embarrassant guère de considérations climatiques. Si la préfecture ordonna « l’évacuation » du campement, n’oublions surtout pas que c’est à la demande du premier magistrat de la ville, le maire Jacqueline Rouillon, estampillé Front de Gauche. Que font les nervis de la Méluche ? La même chose que le premier maire Ump venu, ils expulsent, et dans les mêmes conditions. « Ça me fend le cœur », osa la Rouillon sur les ondes. Le quoi ? Petit rappel : le campement se trouvait sur un terrain géographiquement stratégique du futur quartier des Docks, ghetto à bobos actuellement en construction. Après avoir tenté d’invoquer un possible blocage de l’usine de chauffage, les Roms occupant soi-disant les voies (des voies qui n’ont pas vu un train passer depuis des années, la matière première étant de long temps acheminée par la route), après avoir, par là-même rien moins que menacer l’ensemble de la ville et d’une partie de l’agglomération parisienne de vivre un hiver sans chauffage ; voyant ensuite l’argument céder sous le poids du ridicule et de l’affabulation, la mairie ressortit alors des cartons l’inévitable état d’insalubrité patenté, dès que plus de deux Roms s’installent, fut-ce sur un banc. On convoqua les rats, inévitables repoussoirs, les risques d’épidémie et tout le grand guignol habituel. Action, réaction, expulsion. Avec, bien entendu, la bénédiction des services de Valls.

Ouf ! Sur les terrains libérés les travaux vont enfin pouvoir commencer. Kaufman and Broad, Nexity, se frottent les mains, promettant une poignée de logements sociaux contre pléthore de résidences en accès à la propriété. Le tout à trois encablures de Paname, une bonne affaire, dites-vous ? Certes. Mais encore faut-il achever de nettoyer la ville de la fange qui risquerait de heurter les futurs proprios, dont on devine qu’ils ont, eux, les moyens de s’installer ailleurs. Souci, après les Roms : le deal, « le plus grand supermarché de la drogue à ciel ouvert », selon les dires des plumeux de Le Parisien (feuille à chiottes dont les locaux, pourtant situés dans cette même ville de Saint-Ouen, puent les remugles fantasmatiques et la caricature : « Saint-Ouen, sa drogue, ses kalachnikovs », titrait Le Parisien une nouvelle fois il y a peu, et dans son édition nationale, s’il-vous-plait !) Dès lors, que faire ? Un Rom ça ne se cache pas, un Rom c’est pacifique, résigné, habitué à son sort d’expulsé permanent. Un dealer, c’est tout le contraire. Un dealer, ça court plus vite qu’une femme avec poussette. La solution : Allo Manuel ? On dirait qu’ils s’adorent, ces deux-là, le ministre et la maire. Toujours pendus au téléphone… Et puis Saint-Ouen n’a-t-il pas eu l’honneur de se voir nommer première ZSP de France ? C’est assez dire que d’ici peu (à l’approche des élections), les patrouilles de CRS vont fleurir en nos rues, ça fleurera mauvais le flashball et les opérations « musclées ».  O les sales jours…

                                                                                                 

                                                                                                  Frédo Ladrisse   

*Photo de Daniel Maunoury

Partager cet article

Repost 0
Published by Quand l'autruche eternue...
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Quand L'autruche eternue
  • Quand L'autruche eternue
  • : "Hommes/femmes politiques, journalistes au petit pied, philosophes du dimanche ou stars à la ramasse: tous sèment des perles de bêtise, sans se douter que, dans l'ombre, l'autruche les note, les commente, s'en gausse, et recrache le tout sur ce blog."
  • Contact



Publication aléatoire,
inscris-toi à la newsletter pour être informé des
 nouvelles publications.

Rechercher

Vieux Trous

'autres qui font des trous

  
 

images-copie-43.jpg

LIEN-ZONA-YAROST.jpg

LIEN-FA-CLAAAAAASH.jpgLIEN-COLLECTIF-CONTRE-CULTURE.jpg

LIEN DIONYVERSITElien-maldoror.jpg

LIEN-EDITIONS-DU-ML.jpg

lien-Publico.jpg

lien-radio-libertaire.jpg

LIEN ML