Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 20:07

images-copie-37.jpgTirant tête hors du trou, qu’entends-je ? Prêtant l’oreille aux cris d’orfraie d’une presse papier en manque de lecteurs, il semblerait que la panique gagne les rédactions : Kiev, Sarajevo, même combat, l’occasion est trop belle, en cette année de centenaire, de dresser le parallèle et d’ameuter les foules en laissant les prédicateurs à la petite semaine nous annoncer, pour la Noël, la troisième guerre mondiale. Mais si les ingrédients d’un scénario de type conflit planétaire semblent, en bonne partie, réunis, il manque le sel essentiel sans lequel cette soupe restera imbuvable : le désir, chez les peuples, d’en découdre. De se faire déchiqueter pour l’honneur.

     Certes, partout ou presque en Europe la fièvre nationaliste empourpre fronts et joues. Cette engeance est d’autant plus dangereuse qu’en face peu de forces paraissent en mesure de s’y opposer. Pour autant les mentalités depuis cent ans ont évolué, et les baïonnettes endormies dans leurs fourreaux sanglants risquent peu de rejoindre d’aussitôt les canons. En Ukraine comme ailleurs, mêmes les hallucinés rêvant de sang impur abreuvant je ne sais quels sillons ne semblent plus guère disposés à ce que le leur soit versé au nom de la patrie. En un sens, c’est plutôt bon signe. Il n’en demeure pas moins exact que les élections européennes sont assurées de voir le sacre des partis nationalistes fascistes racistes pétris de haine et de rancœurs patriotardes. Les mêmes chants abscons résonneront, de la Norvège à la Grèce, en passant bien sûr par la France, rance patrie des droits de l’homme blanc, où règne désormais une islamophobie d’Etat mêlée de racisme assumé, à tout le moins « décomplexé ». Il faut se rendre à l’évidence : nous vivons désormais dans un pays où une ministre, pour peu qu’elle soit noire et n’entonne pas la Marseillaise du haut de la tribune, se voit conspuée, accusée de traitrise, sommée de démissionner par toute la frange patriotarde d’un personnel politique biberonnant du bleu-blanc-rouge laquelle, loin de se limiter à la droite, embrasse un large spectre courant de Le Pen à Mélenchon. Nous vivons dans un pays où, quand quelques dizaines de lycéens mieux informés que d’autres de l’affligeant sexisme, véritable pilier de notre société,  sous prétexte d’avoir décidé de porter, une journée, une jupe malgré leurs mâles attributs, se voient hués, chahutés, et malmenés par les foutraques de la Manif pour Tous, appelés à Nantes les sentinelles. Un geste simple, et pacifique, de défense de l’égalité entre filles et garçons peut ainsi, dans ce pays, vous vouer aux gémonies. C’est assez dire le nom que portera, ces prochaines années, l’ennemi à abattre. 


                                                                                               Frédo Ladrisse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Quand l'autruche eternue... - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Quand L'autruche eternue
  • Quand L'autruche eternue
  • : "Hommes/femmes politiques, journalistes au petit pied, philosophes du dimanche ou stars à la ramasse: tous sèment des perles de bêtise, sans se douter que, dans l'ombre, l'autruche les note, les commente, s'en gausse, et recrache le tout sur ce blog."
  • Contact



Publication aléatoire,
inscris-toi à la newsletter pour être informé des
 nouvelles publications.

Rechercher

Vieux Trous

'autres qui font des trous

  
 

images-copie-43.jpg

LIEN-ZONA-YAROST.jpg

LIEN-FA-CLAAAAAASH.jpgLIEN-COLLECTIF-CONTRE-CULTURE.jpg

LIEN DIONYVERSITElien-maldoror.jpg

LIEN-EDITIONS-DU-ML.jpg

lien-Publico.jpg

lien-radio-libertaire.jpg

LIEN ML