Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 19:32

sous-com.jpgTirant tête hors du trou, qu’entends-je ? Le tam-tam  médiatique s’emballant, frénétique, frôlant l’apoplexie sonore. Sonnez tocsins, résonnez amusettes en forme d’anathèmes et d’indignations feintes. C’est que l’électeur français, cet âne trop bien bâté, ce fifrelin grossier a, une fois encore, choisi de jouer sa partition, prêtant moins qu’une sourde oreille aux cris d’orfraie d’une presse écrite et radio et télévisée n’ayant eu de cesse, ces derniers temps, d’activer moult gyrophares, faisant péter comme jamais les grandes orgues d’un antifascisme bon teint ayant pourtant prouvé, de long temps, sa pleine innocuité dès lors qu’il s’agissait de combattre le Front National. Ce qui devait advenir, advint : à trop lui répéter  que voter FN, c’est mal, c’est moche c’est vilain, la curetaille médiatique a fini par offrir, comme sur un plateau de purin, le statut de rebelle, d’outlaw, à l’électeur FN. Et le même clergé de s’étonner, le lendemain, que le parti de la haine et de la rancœur se hisse à un niveau jamais atteint et devienne, mais oui, le premier parti de France.

     On rétorquera, à juste titre, qu’il serait pour le moins oiseux de ne tenir pour responsable de cette bérézina que les seuls medias. Le personnel politique, en domesticité docile de la finance et du patronat aura, bien entendu, plus tard, des comptes à rendre en ce qui concerne la montée des nationalismes en Europe, ascension que leurs programmes austères, liés à l’extrême frivolité de leur non-pensée politique – que résume assez bien la formule « après moi le déluge » - n’aura fait que nourrir, de loin en loin. Maudits soient ces frileux, ces piteuses poules mouillées de la sueur produite par leur trouille congénitale, ces munichois, ces trembloteurs ! Qu’ils aillent au diable, mais : qu’ils soient alors suivis de près par le troupeau d’éditorial-tristes, de pisseurs de papiers crasseux sur « l’invasion Rroms » et autres chieurs de reportages magnifiant la police, laquelle mènerait, en banlieue, « une véritable guerre ».

      25 %. Une paille. Une poutre dans l’œil de Hollande qui, brillant analyste, déclarait sur France2 : « ce vote, il est là, et doit être regardé en face. Ce serait une faute de fermer les yeux, et je ne la commettrais pas. » Ne doutant pas un seul instant de sa capacité à se rendormir illico et à nous conduire droit dans un mur dont il semble être le seul à ignorer que nous l’avons déjà percuté, il ne nous reste qu’à souhaiter à Hollande et aux soldats roses bonne nuit, les petits, étant bien entendu qu’il ne sert plus à rien de leur botter le cul, cette partie de leur anatomie étant, au même titre que leur cerveau, totalement anesthésiée.

      Certes, une certaine gauche de droite l’a emporté en Espagne, et au Portugal. Certes la gauche radicale avec Syriza est arrivée première en Grèce, réalisant un score près de trois fois supérieur à celui des nazis d’Aube dorée. Cela ne suffira à consoler que ceux qui, au moment d’être fusillés, demandent à ce qu’on leur bande les yeux. Car en France, en bas, là, les franchouillards triomphent, campés dans leur rancitude et racisme assumés, sûrs de leur bon droit comme de la qualité de leur camembert made in France. Il faudrait les comprendre, les écouter ? Et pourquoi pas leur pardonner ? Rien, pas une excuse, pas un alibi, pas une once de mansuétude pour ces ploucs enformolés dans leur travail, famille, patrie ! Il n’est plus temps de tergiverser (« vote protestataire », la bonne blague!), il convient désormais de les renvoyer dans les cordes et de les knock-outer, non sans avoir pris soin de leur cracher à la gueule. Le Front National, aujourd’hui, c’est 14 communes, 1500 élus locaux, 24 députés européens, plus de 4,7 millions d’électeurs, au moins autant de sympathisants : une paille ? Un feu, plutôt !

     Le Front National c’est aussi une bande d’azimutés de première, dont Robert Ménard, maire bleu marine de Béziers, n’est pas le moins… perturbé. J’en veux pour preuve que maire Ménard vient de publier un décret municipal interdisant l’étendage du linge aux fenêtres, jugé par lui « inesthétique ». Au programme du prochain conseil municipal: la couleurs des boutons de chemises, et de nouveaux feux tricolores jouant sur le bleu, blanc, rouge, le vert et l’orange étant jugé par Ménard comme pas beaux.

     Pour finir, et comme une sale nouvelle n’arrive jamais seule, saluons ici la mémoire du sous-commandant Marcos, lequel a disparu. Non pas qu’il soit mort des suites d’une longue maladie comme se plaisait à l’imaginer et à en répandre la rumeur les ennemis de l’EZLN, mais, après des années de lutte, réapparaissant à l’occasion de l’enterrement du compagnon Galeano,  entouré des autres sous-commandants zapatistes il a simplement signifié « Marcos cesse d’exister aujourd’hui ». La raison de ce retrait définitif est claire, à la lecture de cet extrait du communiqué collectif : « nous nous sommes rendu compte qu’il y avait une génération qui pouvait nous voir de face […] Marcos, le personnage, n’était donc plus nécessaire. C’est notre conviction et notre pratique que pour se dévoiler et lutter les leaders ou chefs ne sont pas nécessaires, ni messies ni sauveurs, pour lutter il faut juste un peu de honte, un soupçon de dignité et beaucoup d’organisation. Le reste, soit il sert au collectif, soit il ne sert pas. » Une fois encore les leçons les plus essentielles descendent des hautes montagnes du Chiapas, et parviennent jusqu’à nous. Sommes-nous disposés à les entendre ? Pas si sûr.  

                                                                                            Frédo Ladrisse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Quand l'autruche eternue... - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Quand L'autruche eternue
  • Quand L'autruche eternue
  • : "Hommes/femmes politiques, journalistes au petit pied, philosophes du dimanche ou stars à la ramasse: tous sèment des perles de bêtise, sans se douter que, dans l'ombre, l'autruche les note, les commente, s'en gausse, et recrache le tout sur ce blog."
  • Contact



Publication aléatoire,
inscris-toi à la newsletter pour être informé des
 nouvelles publications.

Rechercher

Vieux Trous

'autres qui font des trous

  
 

images-copie-43.jpg

LIEN-ZONA-YAROST.jpg

LIEN-FA-CLAAAAAASH.jpgLIEN-COLLECTIF-CONTRE-CULTURE.jpg

LIEN DIONYVERSITElien-maldoror.jpg

LIEN-EDITIONS-DU-ML.jpg

lien-Publico.jpg

lien-radio-libertaire.jpg

LIEN ML