Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 18:05

 

 

images-copie-49Tirant tête hors du trou, qu’entends-je ? C’est reparti pour un tour de train-train, Noël et jour de l’an en guise d’arrêts forcés, Tchou-Tchou des fêtes mille-et-une fois recommencé et que rien, ou si peu de choses, n’osent venir perturber. Ainsi, les grèves cheminotes annoncées à l’orée de la période sacrée, n’auront finalement pas lieu. Celles et ceux qui comptaient sur le syndicat, les arrêts de travail, pour servir de prétexte et éviter le calvaire du réveillon chez tonton Serge, en seront pour leurs frais. A l’occase, on apprend comme ça comme en douce que la Cgt et la direction de notre glorieuse Sncf ont passé un « pacte antigrève », pour ne pas gêner l’entreprise au moment de l’ouverture à la concurrence. C’est beau, un syndicat qui veut pas gêner son patron.

     Pécresse, elle, ce sont les marchés financiers qu’elle craint d’indisposer. Suite à la signature de l’accord de Bruxelles, la ministre eut cette envolée : «ce que nous voulons avant tout, c’est rassurer les investisseurs, c’est leur dire que plus jamais nous ne ferons appel à des fonds privés, dans le cas où un pays serait en difficulté. » Les banques, principales responsables de la crise mais qui ont fort mal digéré l’emprunt grec et son remboursement partiel, peuvent donc désormais dormir sur leurs oreilles, bien bouchonnées : avant tout, plus jamais on ne viendra les importuner.

     Curieusement Pécresse ne s’est pas exprimée relativement à la nouvelle loi visant à interdire la prostitution. Porte-parole du gouvernement, elle doit pourtant s’y connaître en matière de putasserie. Mais rien, pas un mot, pas une virgule, la Pécresse laisse le sujet aux professionnels de la chose. Maintenant que, dans un grand élan moralo-hypocrite, ces foutreux sont enfin parvenus à criminaliser, à outrance, la fille des boulevards, ils entendent désormais punir le client, non sans avoir, au préalable, « mené un travail de sensibilisation aux conditions d’exercice de la prostitution ». Et le rapport de préciser que cela se ferait « sur le modèle des stages de sensibilisation à la sécurité routière. » Sanctionné par un examen, type permis de forniquer ? Reste à recruter quelques girondes et expertes examinatrices.

     On croit rêver, mais non, chaque jour qui passe voient ces ignobles s’enfoncer un peu plus dans le ridicule, le foutraque et l’ignominieux. A l’image de ce député Ump dont on a eu vite fait d’oublier jusqu’au nom, de ce grand malade qui entend proposer une loi —encore une— imposant le vouvoiement à l’école, et ceci dès la maternelle. Vous avez bien lu : imposer. « Pourquoi pas », commente Chatel, ministre de l’éducation : « après tout, le vouvoiement est une des richesses de la langue française, je ne vois pas ce qui pose problème à l’apprendre dès le plus jeune âge. » Une richesse, c’est évident. Au même titre que la révérence, la baguette ou le bonnet d’âne. Vouvoyez-vous les uns les autres, bambins de ce siècle imbécile. Et avant de remettre vos sabots, vous balaierez la classe, et nettoierez les encriers.

     Quand ils ne sont pas occupés à pondre d’ineptes projets de loi puant la suie et la cire froide, certains « responsables » Ump  se montrent, comment dire… Un peu plus radicaux. Tel Maxime Buizard, chef des jeunes Pop du Loiret —ce qui vous campe un homme. Le jour où les militants de Greenpeace ont envahi quelques centrales afin de démontrer l’inefficacité des flics censés en interdire l’accès, le Maxime a twitté ceci : « la gendarmerie aurait dû abattre les terroristes de Greenpeace, ils ne méritent pas de traitement particulier. » Sic. Certes, l’honnêteté oblige à signaler que le gars fut viré illico de l’Ump, quasiment le jour-même. Mais on frémit tout de même à l’idée que ce fou furieux aurait pu un jour devenir, heu… ministre de l’intérieur. Au sujet de l’opération menée, donc, par Greenpeace, en une version plus nuancée Sarko crut bon de déclarer que « c’est assez irresponsable de prendre des risques avec sa vie, et avec celle des autres. » Bin voyons. On croirait entendre Poutine déconseiller aux jeunes d’aller manifester, parce que c’est dangereux. Par ailleurs, prendre des risques irresponsables avec la vie des autres, ce n’est pas la définition même du nucléaire ?

     A la surface de ce cloaque, où règnent purulences et autres affections, surnagent tout de même, parfois, quelques bonnes nouvelles. Les deux copains qui avaient chanté « l’hécatombe » de Brassens lors d’un rassemblement, en juin, devant la préfecture de police de Paris, ces deux là, arrêtés, inculpés de violences contre les forces de l’ordre, viennent d’être relaxés, suite à une comparution où l’hilarité du public le disputait, paraît-il, à la gêne teintée de honte des magistrats siégeant ce jour-là. S’il existe des petits plaisirs, Il n’y a pas de petites victoires.

     Pour finir, cette « cocasserie » : Newt Ginginch, éventuel futur candidat républicain qui devrait affronter, l’année prochaine, B. Obama, était invité il y a peu sur une chaîne télé, media de la communauté juive. « Je pense que les Palestiniens sont une invention », lâcha-t-il. De même que la terre est plate et que, juste derrière Wall Street commence l’Abysse ouvrant sur les Enfers éternels. Une fois de plus, c’est prouvé : l’Amérique est un grand pays, peuplé d’intellectuels.

 

                                                                                                 Frédo Ladrisse             

Partager cet article

Repost 0
Published by Quand l'autruche eternue... - dans politique
commenter cet article

commentaires

jb robert 17/12/2011 13:39

C'est assez ridicule de voir qu'un syndicat peut prendre ses responsabilité pour lutter contre la privatisation du rail et se retrouver avec le bordel des trains anglais. Evidemment, il y a
toujours des idiots utiles du capitalisme pour faire les malins et degueuler leur haine des syndicats dans ces cas là.

Quand l'autruche eternue... 14/02/2012 12:30



J'ai rien compris, mais je suis d'accord :-))... Pour ma part, j'ai d'autant moins de haine envers les syndicats que j'en suis. Ce qui me donne, à mon sens, d'autant plus le droit de les
critiquer lorsqu'ils font à peu près n'importe quoi. 


Bonne journée à vous



Présentation

  • : Quand L'autruche eternue
  • Quand L'autruche eternue
  • : "Hommes/femmes politiques, journalistes au petit pied, philosophes du dimanche ou stars à la ramasse: tous sèment des perles de bêtise, sans se douter que, dans l'ombre, l'autruche les note, les commente, s'en gausse, et recrache le tout sur ce blog."
  • Contact



Publication aléatoire,
inscris-toi à la newsletter pour être informé des
 nouvelles publications.

Rechercher

Vieux Trous

'autres qui font des trous

  
 

images-copie-43.jpg

LIEN-ZONA-YAROST.jpg

LIEN-FA-CLAAAAAASH.jpgLIEN-COLLECTIF-CONTRE-CULTURE.jpg

LIEN DIONYVERSITElien-maldoror.jpg

LIEN-EDITIONS-DU-ML.jpg

lien-Publico.jpg

lien-radio-libertaire.jpg

LIEN ML