Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 20:55

 

pourchapeau.jpgTirant tête hors du trou, qu’entends-je ? Longue litanie bondieusarde en ce 15 août, ils ne nous lâchent plus, journaux, téloches, radios, entre JmJ de Madrid et autres assomptionnites aigües : à vous dégoûter, tiens, des weekends prolongés ! Ces têtes de cons tonsurés sont pas loin de nous gâter la joie d’un lundi pas bossé, tellement ça renifle la bure, ça schlingue grave la curetaille à l’hygiène peu sûre. Le service public n’est pas en reste, qui, vivant de nos fifrelins, n’en décida pas moins de déprogrammer Fort Boyard au profit, si j’ose dire, d’une retransmission live de la dernière niaiserie béni oui-oui de ce renfroqué d’Hossein, Robert. Vie de Marie et Evangiles, en direct de Lourdes, s’il-vous-plaît. Scandale ! Qu’on me rende mon chèque ! Au moins, qu’on envoie les mygales et autres cafards baveux au cul des apôtres, merde, qu’on balance la Marie au bout d’un câble, au-dessus des tigres adipeux! Mais rien de cela, non, rien qu’une messe, à dégouliner, et de trois heures et sur F3, un samedi soir à 20h30 ! Vous me direz : faut vraiment se faire chier pour mater la téloche le samedi soir à 20h30. Certes. Et donc ? J’ai pas le droit, peut-être, un 15 août, de m’emmerder ? La religion l’interdit ?

     Ce que, visiblement, n’interdit pas la religion, ce sont les expulsions. Elles frappent, cet été, indistinctement sans-papiers, sans-toit, squats, campements, dont certains dits non sans humour « de fortune ». Exemple parmi d’autres, et au risque d’instaurer une habitude durable, il semblerait que les préfectures aient décidé de faire du mois d’août le mois d’ouverture de la chasse aux Roms. A Marseille, une centaine d’entre eux fut ainsi brutalement jetée sur le trottoir par… une centaine de Crs. Un flic par expulsé, pas moins, on sait jamais des fois qu’ils mordent. Mais qu’on se rassure, selon Gaudin, des solutions de relogements seraient à l’étude. Outre qu’on aurait pu attendre que ces « solutions » se concrétisent avant de balancer à la rue hommes, femmes et enfants, qu’il nous soit permis de douter de la bonne volonté du maire de Marseille, peu connu pour son empathie à l’égard des « estrangers ». « Tout ce qu’on nous a proposé est un terrain inhabitable, en bord d’autoroute, au fin fond d’une impasse », résumait le vice-président de la ligue des droits de l’homme. Belle générosité, Gaudin !

     A l’autre bout de la France, non loin de la riante ville de Lille, le maire de La Madeleine (59110) n’y va pas par quatre chemins de ronde. Sébastien Leprêtre, c’est son nom —décidemment on en sort pas, de dessous la soutane —, vient de signer deux arrêtés municipaux résumés en ces termes : « interdit de mendier et de fouiller les poubelles. » Avant de les afficher aux quatre coins de sa ville, et histoire de bien se faire comprendre, il a pris soin de traduire les affichettes municipales en roumain et en bulgare. Et d’évoquer une « fouille systématique et organisée des poubelles », que ne supporteraient plus ses administrés. Lesquels administrés semblent soutenir l’élu dans sa noble croisade. Une habitante : « ils éventrent les poubelles et nous on paie les taxes la peau des fesses ! » La même dame, au langage fleuri, avoue ne pas aimer croiser «des femmes qui donnent le sein sur le trottoir. » Encore vous éviterai-je les longues jérémiades des habitants « exaspérés », « écoeurés », en un mot : au bord du pogrom. Seul le directeur d’une association locale d’aide aux Roms parait garder un peu de calme, et apporte un bémol de taille, rappelant que « 90% des Roms ne savent pas lire. » Bien vu, monsieur le maire, le coup des affichettes !

     Voilà où nous en sommes, en la France rance de 2011, ce Clochemerle merdeux ne tolérant aucun écart eut égard au schéma du face de craie de souche. Mais qu’on se rassure, sous peu nous serons en 2012, année de la Libération, de la rupture avec la bouse, par la grâce des élections et d’un candidat (d’une candidate ?) socialiste, Espoir de la Nation Glorieuse. Prenons, tiens, au hasard, Hollande. Que dit-il des expulsions et de la chasse aux Roms, que dit-il de la crise du capitalisme, des cadeaux faits aux banques, du plan d’austérité qu’on va se manger grave dans les dents pas plus tard qu’à la rentrée ? François Hollande dit : « les Français sont en vacances, ce n’est pas le moment de les harceler. » Pfff. Vas-y, gars, continue à nous causer comme à des demeurés notoires, t’es en bonne voie, continue.

     Sur la rive droite du fleuve de la politicaillerie boueuse on trouve, cette semaine, Balkany, campé droit dans ses bottes et moquant quelques détracteurs. Cette année, le maire-voyou de Levallois (92300) est arrivé premier du classement des députés les moins présents dans l’hémicycle. « Pointer la présence ou non des députés, comme celle des enfants à la maternelle, relève de l’enfantillage », plaisante le mauvais élève. C’est vrai, nous sommes des enfants. La preuve : nous continuons de voter et d’accorder notre confiance à de fieffés voleurs, fainéants de surcroît.

     Restons un temps chez les voyous, et parlons de Broussard, vous savez : le vieux commissaire. Je dois au bougre un bon gros rire, lequel m’a secoué quand Broubrou-la-gâchette avoua sur les ondes aimer tout particulièrement l’émission démago-poujado-ringarde « Faites entrer l’accusé », et surtout « Navarro. » Wao. La preuve est faite, c’est par un beauf convaincu que fut abattu Mesrine —qui en était, peut-être, un autre. Un regret, cependant : Broussard n’a rien avoué de sa passion pour « Derrick ».

     Je te l’enverrai faire un stage en Angleterre, le Broussard, moi, que ça trainerait pas ! Il pourrait y rendre des services, assurément s’y sentirai comme un poisson dans l’eau bien glauque de la pisseuse Albion. « Tolérance zéro pour les rats à capuche », lit-on en Une d’un tabloïd, à la suite des émeutes. Une autre de ces feuilles à merde titre, tout en nuance : « payez-vous un de ces salopards », formule accompagnée d’un numéro de téléphone spécial délation. Ça se déchaîne, donc, la populace lâche ses chiens avec l’assentiment d’un David Cameron pour qui « ce phénomène n’a rien à voir avec un quelconque problème de pauvreté, il s’agit d’une jeunesse qui ne sait plus distinguer entre le bien et le mal. » Amen, tout est dit, fermez le ban. Non, pas tout  fait. Car il se dit, ici et là, que la désintégration sociale frappant de plein fouet certains quartiers — fermeture des centres sociaux, des services publics, des crèches, des bibliothèques,…—, ne seraient pas pour rien dans cette flambée soudaine. Ainsi, puisqu’un benêt collègue français lui demandait si il voyait une relation de cause à effet entre l’extension de la pauvreté et le phénomène en question, un journaliste anglais répondit, so british, que «c’est rarement les riches qui déclenchent les émeutes. » CQFD, n’est-ce pas. 

     Mais stop. Je viens d’apprendre le suicide de Leprest, d’Allain, avec deux ailes. Tout ce qui précède parait soudain… accessoire, déplacé, sans intérêt. Rien à dire sur Leprest, pour l’heure. Trop difficile, silence. On verra plus tard, certainement, ou on ne verra rien. Pour l’heure, silence, nuit en plein jour. Leprest s’est tué un 15 août. Tout en assomption, quoi.

                                                                                           Frédo Ladrisse.               

Partager cet article

Repost 0
Published by Quand l'autruche eternue... - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Quand L'autruche eternue
  • Quand L'autruche eternue
  • : "Hommes/femmes politiques, journalistes au petit pied, philosophes du dimanche ou stars à la ramasse: tous sèment des perles de bêtise, sans se douter que, dans l'ombre, l'autruche les note, les commente, s'en gausse, et recrache le tout sur ce blog."
  • Contact



Publication aléatoire,
inscris-toi à la newsletter pour être informé des
 nouvelles publications.

Rechercher

Vieux Trous

'autres qui font des trous

  
 

images-copie-43.jpg

LIEN-ZONA-YAROST.jpg

LIEN-FA-CLAAAAAASH.jpgLIEN-COLLECTIF-CONTRE-CULTURE.jpg

LIEN DIONYVERSITElien-maldoror.jpg

LIEN-EDITIONS-DU-ML.jpg

lien-Publico.jpg

lien-radio-libertaire.jpg

LIEN ML