Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 22:38

Tirant tête hors du trou, qu'entends-je? Eh oui il va falloir s'y faire, la pandémie menace, aussi l'autruche viendra tousser tous les jours ici, désormais. Qu'on se rassure: les glaviots ainsi répandus seront de taille correcte, même si l'autruche les aime gras, denses, et si possible porteurs de l'envie de leur foutre au cul.


     Tiens, puisqu'on parle de cul: un officier de police s'adresse à nous, ce lundi, sous couvert d'anonymat, volaille de bas étage craignant d'achever sa course dans un bain de goudron, après avoir lâché ses fientes dans une feuille qui n'a plus de Libération que le nom. Hortefeux-de-broussaille se gausse d'une baisse de la délinquance? « c'est de la flûte, de la démagogie » , tacle l'anonyme policier. Et d'ajouter que, « sur le terrain, nous sommes toujours confrontés à la même merde. » Oh le vilain mot! D'autant que la merde en question, c'est toi, c'est moi, c'est nous.

Plus loin, le même officier X brise les reins de sa hiérarchie, au prétexte qu'elle ferait passer, avant toute autre chose, le souci des cases à remplir sur le tableau des résultats. A ceux de ses collègues se concentrant, par exemple, sur les vendeurs de poudre qui ont élu domicile dans le hall de Tf1, ladite hiérarchie conseillerait d' « aller plutôt faire du shiteux, à tel ou tel endroit. » Le shiteux, c'est bon pour les chiffres, et les chiffres, c'est le dieu de la police sarkolepénopétainiste.

L'officier X, toujours: « dans certains secteurs calmes, les gars qui se baladent avec un tire-bouchon sont bons pour port d'arme prohibée. » Et de citer des cas avérés, dans le VIIe arrondissement, avec garde-à-vue à l'appui. Bon, que soient entôlés, une nuit, les fils de bourges chopés dans leurs mortifères quartiers, ne risque guère de faire se hérisser mes plumes: c'est, à la limite, un plaisir que de savoir gardé à vue Albert-Emmanuel Dupont-D'isigny-de-la-Glanderie, sise avenue Foch, troisième du nom. Le plaisir, cependant, est gâché, à l'idée que le garçon se trouve embastillé pour une simple affaire de tire-bouchon: on aurait tellement d'autres choses, tellement!, à lui reprocher.

 

                                                                                            Frédo Ladrisse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Quand l'autruche eternue... - dans politique
commenter cet article

commentaires

Sylvie Boussand 02/09/2009 13:09

Article réjouissant et jouissif pour dérider un jour pluvieux.

Présentation

  • : Quand L'autruche eternue
  • Quand L'autruche eternue
  • : "Hommes/femmes politiques, journalistes au petit pied, philosophes du dimanche ou stars à la ramasse: tous sèment des perles de bêtise, sans se douter que, dans l'ombre, l'autruche les note, les commente, s'en gausse, et recrache le tout sur ce blog."
  • Contact



Publication aléatoire,
inscris-toi à la newsletter pour être informé des
 nouvelles publications.

Rechercher

Vieux Trous

'autres qui font des trous

  
 

images-copie-43.jpg

LIEN-ZONA-YAROST.jpg

LIEN-FA-CLAAAAAASH.jpgLIEN-COLLECTIF-CONTRE-CULTURE.jpg

LIEN DIONYVERSITElien-maldoror.jpg

LIEN-EDITIONS-DU-ML.jpg

lien-Publico.jpg

lien-radio-libertaire.jpg

LIEN ML