Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 11:26

Tirant tête hors du trou, qu'entends-je ? L'Ump, qui tire à vue sur le mouvement des enseignants-chercheurs, Pécresse  en tête comme il se doit. Pour la ministre, « il faut absolument que les cours reprennent, les motifs politiques ne doivent pas l'emporter sur les motifs universitaires. » Tu parles, Charles, comme si les deux ne s'imbriquaient pas, intimement ! Encore la Pécresse fait-elle preuve de retenue comparé à l'inénarrable Lefèbvre, pitbull de service, lequel aboie « c'est scandaleux, ça suffit ! » Et ajoute, à l'intention de celles et ceux qui n'auraient pas compris : « les irresponsables qui jouent avec l'avenir de la jeunesse devront rendre des comptes. » Nous en sommes bien d'accord. Dans le box des accusés, Pécresse, Darcos, Sarkozy et j'en passe. Plus loin, le même Lefèbvre appelle les enseignants-chercheurs « à se comporter comme les internes des hôpitaux qui, eux, ne prennent pas leurs patients en otage. » On savait l'université malade, de là à en faire un hosto...


     Autre mouvement dit de grogne, cette semaine, celui des matons. J'espère que vous aurez, comme moi, apprécié à leur juste valeur les images qui montraient flics et gardiens de prison se foutre sur la gueule avec cœur. Vraiment, du beau spectacle, qui malheureusement ne dura pas. Le Sarkozystan ne plaisante pas avec la taule, comme on sait, ainsi les garde-chiourmes ont eu vite fait d'obtenir satisfaction. Luc Chatel l'avait dit d'emblée à leurs représentants : pour les négociations « la porte est ouverte. » Depuis, les portes des Bastille sont donc à nouveau verrouillées avec célérité. Et Chatel de préciser : « le budget de la justice est un des rares budgets qui est en progression. » On s'en serait un peu douté.


     Pendant qu'ici où là poussent les cages à hommes, le parti socialiste, comme d'habitude, regarde ailleurs. Fait les yeux doux à ses artistes chéris, soutiens qu'on pensait naturels mais qui, pour certains, ont rompu il y a quelques jours. A propos de la loi Hadopi, ceux-là ont écrit à Aubry : « en vous opposant à cette loi vous avez perdu notre soutien.  Mais il nous semble aussi que vous avez également perdu votre âme. » Mazette ! Qui signe ce brûlot ? Arditi, Gréco, Le Forestier, Murat, Piccoli. Des crève-la-faim quoi, des qui ont raison de s'inquiéter de ce qu'on télécharge leur production (faut la payer n'est-ce pas, la villa aux Seychelles.) Sur le flicage des communications électroniques, la surveillance permanente des internautes qu'organise Hadopi, pas un mot. Les libertés individuelles ne semblent pas concerner ces gens qui se disent toujours de gauche, non, ce qui retient leur intérêt - c'est le mot - n'est autre que les droits d'auteurs sonnants et trébuchants au fond de leurs escarcelles. De gauche, Arditi ? « L'antisarkozysme pavlovien me fait chier », rétorque-t-il avec élégance. C'est la grande mode, en ce moment, s'opposer à Sarko c'est être pavlovien, de même que critiquer le Marché serait le summum de la ringardise, se référer à la lutte des classes un anachronisme criant, etc etc.... Quant à Le Forestier, il n'hésite pas à comparer les internautes qui téléchargent à des pétainistes : « les Allemands sont là et on les laisse faire. » Décidemment ça se confirme : la droite néoconservatrice a bel et bien gagné la bataille idéologique, au point que certains vieux babas antimilitaristes lui servent désormais la soupe. Le Forestier, attend : je vais benner tes disques et je reviens. 


     Ah la la, Maxime, mais qu'est-ce que tu nous fais ? C'est l'âge ou quoi ? Une fois de plus il est montré que la vieillesse est un naufrage, et si c'était à confirmer Silvio Berlusconi en serait une nouvelle preuve. Veronica, sa femme, se tire, demande le divorce, n'en peut plus : « je ne peux pas rester aux côtés d'un homme qui fréquente des jeunes filles mineures. » Eh oui. On pensait Berlu homme à femmes, c'est un homme à fillettes. Réponse de l'intéressé : « Veronica devrait me faire des excuses publiques, et je ne suis même pas sûr que cela suffirait. » Un peu imbu, le bonhomme, non ? « C'est la troisième fois qu'elle me fait une plaisanterie de ce genre », rit-il, mais jaune, car cette fois-là semble la bonne. On retiendra que, pour Berlu, une demande de divorce n'est qu'une mauvaise plaisanterie. Un peu phallo, le bonhomme, non ? 


     Tiens, puisqu'on parle de plaisanterie, revenons rapidement sur celle qui a coûté une garde-à-vue de 24 heures à un pauvre garçon. A l'origine, un Sms, envoyé par un collègue de boulot : « pour faire dérailler un train, t'as une solution ? » Le garçon a même pas répondu, mais s'est retrouvé au ballon. Comme quoi on se méfie jamais assez de l'humour de ses collègues. Parce qu'inutile de préciser que les flics, eux, en sont dépourvus. En sortant du commissariat, le gardé à vue a déclaré « prier pour qu'aucun train ne déraille dans les semaines qui viennent. » On le comprend ! Quoi qu'il en soit, est encore une fois démontré que le flicage généralisé se porte bien, merci, ainsi que la gendarmesque paranoïa dite « de la cellule invisible ».


     Bien visible, lui, N.S. fêtait cette semaine ses deux années à l'Elysée. Victime d'une modestie qu'on sait de notoriété publique, le Président n'assista pas aux agapes organisées, pour l'occasion, par l'Ump. Agapes durant lesquelles Christine Lagarde, des finances, chanta « joyeux anniversaire, Monsieur le Président »... On a les Marilyn qu'on peut. Eric Besson se contenta pour sa part d'un « bon anniversaire, mes vœux les plus sincères », ce dernier mot sonnant étrange, dans la bouche du félon. Fillon se fit, lui, homérique : « les murs de l'Elysée n'ont en rien étouffé la flamme de Nicolas Sarkozy. » Sonnez trompettes, résonnez clairons. Mais la lèche d'or revint sans nul conteste à Lefèbvre, encore lui : « aujourd'hui, il est dans nos cœurs à tous. » Eh oh !, parle pour toi !

 Villepin, de son côté, comme puni collé au coin, fut moins prolixe en compliment. Selon lui N.S. devrait « sortir de sa bulle, se mêler un peu plus aux Français. » Il est vrai qu'en matière de proximité, c'est un connaisseur qui parle.


    Pendant qu'à l'Ump on s'auto congratule, on se tape sur le ventre en s'en racontant de bien bonnes, la dernière enquête de l'INSEE révèle qu'en 2007 il y avait, en France, 7,9 millions de pauvres (selon les critères de l'Institut, pauvre signifie vivre avec moins de 880 euros par mois.) Ça, c'était avant la crise. Combien sont-ils maintenant ? De son côté, le multimilliardaire russe Abramovitch (11 milliards d'euros au compteur) avoue avoir perdu son yacht lors d'une partie de poker. Depuis le temps qu'on vous dit que les riches, eux aussi, ont leurs petits soucis...


                                                                                            Frédo Ladrisse.


La question de l'autruche que tu liras nulle part ailleurs, et même que si tu y réponds, tu gagnes une plume ou presque :


Vendredi 15 mai, l'autruche est de sortie ! Elle se rend :


Au congrès international des jeunes filles au pair

Au Lido, histoire de secouer son truc en plumes

-  Au concert d'Allain Leprest, à Aubervilliers (93), réservations au 01 42 43 42 23

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Quand l'autruche eternue... - dans politique
commenter cet article

commentaires

Pangloss 14/05/2009 19:34

Ne pas voter aux européennes, je crois que je vais y arriver. Mais Carla Bruni, Non!
Mon échelle, elle sert de perchoir à mes poules, ça compte?

Pangloss 14/05/2009 08:22

Et quand tu survis avec juste un peu plus de 880 euros par mois, t'as le droit de râler? Si je pose cette question, c'est juste pour savoir si je ne risque pas de me faire mal voir.

Quand l'autruche eternue... 14/05/2009 09:12


A mon avis t'as le droit de râler, quel que soit ce que tu gagnes. Non seulement tu en as le droit, mais tu en as le devoir ;-)... Après, c'est clair que si tu veux éviter de te faire "mal voir",
alors y faut fermer ta gueule. Et bosser plus. Et gagner moins. Et voter aux Européennes. Et ne pas avoir chez toi d'échelle ("matériel d'escalade", selon les flics qui ont perquisitonné la ferme
de Tarnac).Et écouter Carla Bruni, en boucle. Sans être pour autant certain que cela t'éviteras la prison.
Bonne journée malgré tout, pangloss!


Pangloss 14/05/2009 08:21

Et quand tu survis avec juste un peu plus de 880 euros par mois, t'as le droit de râler? Si je pose cette question, c'est juste pour savoir si je ne risque pas de me faire mal voir.

diabolik 12/05/2009 22:20

c bien ecri beravooooo

Présentation

  • : Quand L'autruche eternue
  • Quand L'autruche eternue
  • : "Hommes/femmes politiques, journalistes au petit pied, philosophes du dimanche ou stars à la ramasse: tous sèment des perles de bêtise, sans se douter que, dans l'ombre, l'autruche les note, les commente, s'en gausse, et recrache le tout sur ce blog."
  • Contact



Publication aléatoire,
inscris-toi à la newsletter pour être informé des
 nouvelles publications.

Rechercher

Vieux Trous

'autres qui font des trous

  
 

images-copie-43.jpg

LIEN-ZONA-YAROST.jpg

LIEN-FA-CLAAAAAASH.jpgLIEN-COLLECTIF-CONTRE-CULTURE.jpg

LIEN DIONYVERSITElien-maldoror.jpg

LIEN-EDITIONS-DU-ML.jpg

lien-Publico.jpg

lien-radio-libertaire.jpg

LIEN ML