Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 18:10

 

Tirant tête hors du trou, qu’entends-je ? La Boutin, la réelle, pas son avatar en forme de visiteuse de prison, non, LA Boutin, l’hystéromophobe de service, est de retour sur nos écrans : elle revient, et elle n’est pas contente…Craignant que le futur « statut du beau parent » ne soit une reconnaissance déguisée de l’homoparentalité, elle prévient que « ça,  je ne l’accepterai pas ! ». Eh oh ! On t’a demandé ton avis, cruche ? Comme le souligne à juste titre Nadine Morano (pourtant pure Ump et secrétaire d’Etat à la famille en sus), la « posture passéiste et idéologique » de la grenouille de béni-bénitier ne se justifie en rien : « Mme Boutin a en charge le logement. » Et toc. Mais la pasionaria de notre seigneur Jésus cuit, qui l’eut cru ?, insiste et ne désarme pas: « l’enfant, pour se structurer, a besoin d’une maman et d’un papa. » La famille vue par Boutin-touin, ça vous a des airs de pub pour l’ami Ricoré-l’ami-du-petit-déjeûner, à vous faire vomir votre chicorée du matin. De toute façon, selon elle, « ce n’est pas le moment de soulever ce genre de débat. » Ah, pourquoi ? Parce « qu’en ce moment, le corps social est très fragilisé, compte tenu de la crise. » Nous y voilà ! « En ce moment, le corps social, il est plutôt en train de chercher du boulot. » Alors on va pas en plus le saouler avec des histoires de pédés qui veulent adopter un gosse, hein! La crise, qu’on vous dit. Les homos devront donc attendre que le CAC 40 remonte pour que le sujet soit, peut-être, quand « ce sera le moment », sérieusement abordé.

       Cerise sur l’étron : devinez qui s’invite dans ce débat rance à souhait ? L’imbitable Vanneste, bien sûr ! Député bien connu pour ses sorties homophobes, le titre d’un post récent sur son blog parle de lui même : « Ni beaux… ni parents ! » Non mais t’as vu ta gueule, Vanneste ?! Et l’horripilant de dénoncer, dans son cybertorchon, le « très médiatique lobbie de la cause homosexuelle. » Décidemment, ils sont partout.

 

     Partout, ils le sont, les grévistes, les manifestants, les grognards. Sarkoléon a beau beugler qu’envers et contre tout « les réformes se poursuivront », la garde meurt, et se rend. Même le légendaire optimisme de Bachelot ne résiste pas à la vague, on sent qu’elle n’y croit plus : « les jeunes médecins, si ils sortent dans la rue, c’est comme le dentifrice dans le tube : on ne les fera jamais re-rentrer. » Quelle artiste! Il y a du Prévert chez Roselyne. N’empêche, elle a pas tort (surtout pour le dentifrice.) Partout, les luttes ne cessent de se multiplier, avec leur cortège de revendications. Au point que, lorsque la ministre de l’Intérieur déclare que le type qui envoie par courrier des balles de 9 mm à quelques hommes politiques doit «vraisemblablement être une personne dérangée », on se dit que les suspects se comptent par centaine de milliers, tant sont légions, en ce moment, les individus « dérangées » par la sarkonnerie ambiante. 

 

     En Guadeloupe, combien de « dérangés » ? Après avoir donné l’exemple, l’île renoue bon an mal an avec une routine faite d’humiliation, de vie chère, d’exploitation. Et sans que, sur le fond, rien ne soit réellement réglé. Le « dialogue social », comme disent ceux qui y croient encore, se résume aux invectives. Pendant que Elie Domota, leader du Lkp, prévient à juste titre ne pas vouloir laisser «  une bande de békés rétablir l’esclavage », Frédéric Levèbvre, porte-parole de l’Ump, dénonce « les opérations d’intimidation menées par les tontons macoutes du Lkp. » En guise de comparaison, on aurait pas su trouver pire. Dans le même mouvement, un entrepreneur béké dont on s’est empressé d’oublier jusqu’au nom témoigne, pour sa part, avoir « la conviction que ce mouvement subversif avait pour but de prendre le pouvoir. » Rien de moins. Et de conclure : « l’avenir est bien gris, sous les cocotiers. » Le ti punch est amer, depuis que l’esclave est debout ? En attendant, comme, ce mardi, la Réunion prend la relève, on se prend à imaginer une grève générale tournante, 2 mois la Guadeloupe, 2 mois la Martinique, 2 mois la Réunion et ensuite, on refait le tour !  Plus jouissif serait de la voir, cette grève, s’étaler vers Vesoul, Châlon-sur-Marne, ou Gap-la-rebelle ! Paris ? Faut pas rêver.

 

     Eux ont rêvé, les barackophiles, et le réveil est douloureux. Concernant les pratiques de l’armée, de la CIA etc (au premier rang desquelles l’utilisation de la torture), le candidat Obama avait promis une « commission vérité ». Commission que le président Obama s’est empressé d’enterrer. « Cela m’intéresse davantage de regarder vers l’avant, plutôt que de regarder en arrière. » Facile… Alors, les obamaniaques, on dit plus rien ? C’est pas drôle hein, de s’être fait eu. C’est pas faute de vous avoir prévenu : le père Noël, même noir, n’existe pas.

 

     Pour finir sur une note plus fun (quoi que…), une petite leçon de novlangue : depuis peu, la SNCF travaille à ce que ses agents s’habituent à ne plus dire « gare », en parlant de la gare. « Gare », c’est ringard, d’ailleurs dans « ringard » il y a « gare », ce qui est bien la preuve que... Désormais il leur faudra donc ne plus dire « gare », mais « pôle d’échange. »  Tellement plus groovy... Bon, pour me remettre d’autant de niaiserie, je vais me jeter un demi au buffet du pôle d’échange, moi.

 

                                                                                              Frédo Ladrisse

 

La question de l’autruche que tu liras nulle part ailleurs et que si tu y réponds tu gagnes une plume, ou presque :

 

En 1995, Christine Boutin décrocha le titre de :

  • Miss Montargis-nord
  • Personnalité politique ayant les cheveux les plus gras
  • Consultant du conseil pontifical pour la famille, auprès du Vatican
(Dernière minute : « La Mésange » me souffle dans le blog qu’aucun des trois ne s’exclue, bien au contraire !)

Partager cet article

Repost 0
Published by Quand l'autruche eternue... - dans politique
commenter cet article

commentaires

petit-poney 10/03/2009 12:14

la crise ne préoccupe pas suffisamment la Boutin pour qu'elle ne la ramène pas mal à propos, et a mon gout en des termes plus que limites...Ruade arrière, bottée en touche la grenouille de bénitier. Hortefeux s'est trouvé des émules... :(.De plus en plus puant l'entourage du ptit entalonné qui si je ne me trompe envisage d'adopter un enfant ....

Le Huron 09/03/2009 08:13

Ces histoires de mariage gay, d'homoparentalité et autres célibat des prêtres, je n'en ai rien à foutre. Légiférer pour cacher la réalité et entretenir une polémique là-dessus n'est que de l'enfumage. Un statut légal n'est que la reconnaissance que nous accordons à ceux qui nous gouvernent du droit à se mêler de ce qui ne les regarde pas, à autoriser ce pour quoi on ne leur demande aucune permission et à interdire ce qu'ils ne peuvent empêcher.

Présentation

  • : Quand L'autruche eternue
  • Quand L'autruche eternue
  • : "Hommes/femmes politiques, journalistes au petit pied, philosophes du dimanche ou stars à la ramasse: tous sèment des perles de bêtise, sans se douter que, dans l'ombre, l'autruche les note, les commente, s'en gausse, et recrache le tout sur ce blog."
  • Contact



Publication aléatoire,
inscris-toi à la newsletter pour être informé des
 nouvelles publications.

Rechercher

Vieux Trous

'autres qui font des trous

  
 

images-copie-43.jpg

LIEN-ZONA-YAROST.jpg

LIEN-FA-CLAAAAAASH.jpgLIEN-COLLECTIF-CONTRE-CULTURE.jpg

LIEN DIONYVERSITElien-maldoror.jpg

LIEN-EDITIONS-DU-ML.jpg

lien-Publico.jpg

lien-radio-libertaire.jpg

LIEN ML