Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 11:46

Tirant tête hors du trou, qu’entends-je ? « Je veux préserver ma race », affirme tranquillement le béké Huygues-Despointes. Il a en effet remarqué que, dans les familles métissées, « les enfants naissent de couleur différentes, il n’y a pas d’harmonie. » Ce personnage, descendant des colons blancs, est de la caste de ceux qui tiennent les leviers de l’économie aux Antilles. Et tiennent l’Etat par les couilles : jusqu’à tout récemment le préfet Ange Mancini, qui dirige les négociations, était logé devinez par qui ? Par la famille Despointes, celle du gros con raciste.Où l’on voit qu’aux Antilles le malaise n’est pas que « sociétal », comme l’affirme pourtant Jégo (incapable, par la suite, d’expliciter ce terme.) Jégo, ah, Jégo… Ses allers, ses retours, toute une agitation soulignant la panique qui gagne le pouvoir. Il se barre en catimini au milieu des négociations? “Il n’y a pas de quoi s’affoler”, commente le bouffon. Et puis, il « considère comme un honneur » l’émoi provoqué par son départ. De l’honneur, Jégo semble surtout connaître le doigt du même nom. Mais pourquoi serait-il resté en Guadeloupe, puisque tout y est réglé, ou presque : « reste une seule question, celle des salaires. » Du très secondaire, quoi, de l’anecdotique. Jego sera autrement plus utile à Paris, où il va recevoir les représentants des békés. Sale race ! 


      Reste que le conflit fait tache d’huile, après la Martinique, la Réunion s’y met, et ça fouette sous les bras des ministres concernés comme de leurs affidés. Ainsi, François Goulard, député Ump, sue grassement des aisselles : « que se passera-t-il devant une agitation sociale persistante, que personne ne souhaite ? » Personne ? Hum hum… Règle ton sonotone, garçon ! On notera cependant que la frousse est, devant cette « agitation », la chose la mieux partagée entre la droite et la gauche. « Je crains une propagation des évènements qui agitent les Antilles », bredouille Martine Aubry. Agitation, agités,… Récurrence d’un vocabulaire qui ne doit rien au hasard, tant le parti de l’ordre et du tous-à-la-niche porte aussi bien le rose que le bleu. Et la Martine d’ajouter : « il faut tout faire pour que cela n’arrive pas. » Puisqu’on  vous dit qu’ils fouettent…


     Le maître du château, qu’en pense-t-il ? Il vient d’annoncer en grande pompe la « création d’un conseil interministériel de l’outre-mer », nouveau machin, ça ne coûte rien. C’est pour quand ? « Dans les tout prochains mois. » En voilà un qui sait ne pas confondre vitesse et précipitation, tant il semble être urgent pour lui de ne point se hâter. Il n’en lâche pas moins, au détour d’un discours, qu’il « souhaite une meilleure répartition des richesses » (aux Antilles, hein, ne rêvez pas, Rmistes de métropole !), formule qu’il lui coûte de prononcer, mais qui n’engage à rien, puisque souhaiter n’est pas vouloir.


     D’une manière ou d’une autre, Sarko n’est pas près de pardonner aux Antillais de lui avoir gâté son plan com’, lors de sa visite flash en Irak. Ça partait d’un bon sentiment, celui qu’anime les portefeuilles : « Il y a tout à reconstruire en Irak, absolument tout ! » Aussi embarqua-t-il dans ses bagages Kouchner, businessman bien connu pour savoir placer ses billes dans tous les après-guerres du globe. Mais rien n’y fit, l’attention se portait alors sur la Guadeloupe, et les Français sont des ingrats, qui ne s’intéressent guère aux superbénéfices que ne manqueront pas de faire, dans ce pays dévasté, les Bouygues, les Lagardère, et autres amis du président.


     Lequel président, selon madame son épouse, s’adonnerait depuis peu à la musique classique. Je plaisante : Sarkozy est devant une partition comme une poule devant un mégot. Cependant, la Carla Bruni, à qui l’on demandait si elle avait personnellement une once d’ambition politique, largua cette métaphore : « ce n’est pas parce qu’on a épousé un violoniste qu’on peut jouer dans l’orchestre. » Magnifique, quelle poétesse ! On relèvera au passage qu’elle ne voit en son « amoureux » qu’un vulgaire gratteur de cordes, et non le chef à la baguette. L’a dû piquer une grosse colère, en lisant ça, le n’amoureux.


     Tandis que le présidentiel couple jouait du pipeau en duo, Eric Besson, lui, relisait le petit manuel du parfait expulseur, signé Philippe Pétain. « Si vous dénoncez vos bourreaux, vous aurez des papiers. » Clandestins, plus d’hésitation : dénoncez vos patrons, dénoncez les préfets, dénoncez les flics du métro, par la même occasion dénoncez Eric Besson. Dans votre liste, vous veillerez à glisser le nom de Frédéric Lefèbvre, porte-parole du gouvernement, qui affirma la semaine dernière que « la dénonciation est un devoir républicain. » Encore un qu’on est bien content de n’avoir pas eu comme voisin en 1943.                                                                        

 

                                                                                      Frédo Ladrisse.

La question de l’autruche que tu liras nulle part ailleurs, et que si tu y réponds, tu gagnes une plume, ou presque :

 

Lequel de ces deux détenus sera libéré cette semaine, sur grâce présidentielle :


  • le préfet Marchiani ?
  • Julien Coupat ?



 




Partager cet article

Repost 0
Published by Quand l'autruche eternue... - dans politique
commenter cet article

commentaires

marjouu 19/02/2009 21:51

tres philosophe comme blog !

Quand l'autruche eternue... 20/02/2009 07:53


whaou, ça c'est du compliment ... Merci !


camille 19/02/2009 14:35

saluut je trouve ton blog simpas a bientot

Quand l'autruche eternue... 20/02/2009 07:56


Hello.... Merci c'est cool ... Bonne journée, à plus tard !
Ladrisse


anais 19/02/2009 12:34

mes pk un blog sur les autruche

Quand l'autruche eternue... 20/02/2009 07:58


Non pas un blog sur les autruches, mais un blog sur les autruches qui ETERNUENT
Bonne journée,
Ladrisse


Le Huron 17/02/2009 10:55

Et fraternité.

Quand l'autruche eternue... 20/02/2009 08:00


Fratenité toi-même, le Huron ! Et bravo pour ton blog, que je lis toujours avec plaisir, en me lissant les plumes... Courage, fierté, et vigilance !
Ladrisse


Le Huron 17/02/2009 10:54

Salut!

Présentation

  • : Quand L'autruche eternue
  • Quand L'autruche eternue
  • : "Hommes/femmes politiques, journalistes au petit pied, philosophes du dimanche ou stars à la ramasse: tous sèment des perles de bêtise, sans se douter que, dans l'ombre, l'autruche les note, les commente, s'en gausse, et recrache le tout sur ce blog."
  • Contact



Publication aléatoire,
inscris-toi à la newsletter pour être informé des
 nouvelles publications.

Rechercher

Vieux Trous

'autres qui font des trous

  
 

images-copie-43.jpg

LIEN-ZONA-YAROST.jpg

LIEN-FA-CLAAAAAASH.jpgLIEN-COLLECTIF-CONTRE-CULTURE.jpg

LIEN DIONYVERSITElien-maldoror.jpg

LIEN-EDITIONS-DU-ML.jpg

lien-Publico.jpg

lien-radio-libertaire.jpg

LIEN ML